Comment se pratique la sophrologie?

Tonus Mouvement Équilibre 
Sensations     Emotions
        Respiration  Santé               
Imagination Visualisation

Que cela soit en séance individuelle ou collective, les exercices proposés sont statiques et/ou dynamiques et parfois ludiques : ils vont mobiliser le corps et/ou le mental.

Deux grands types d 'exercices:

  • Les techniques spécifiques qui utilisent des " outils " tels que la respiration, le tonus musculaire, l'équilibre, le mouvement, l'écoute du corps ainsi que la relaxation, et d'autres qui vont développer des capacités telles que l'imagination, la visualisation, l'attention et la concentration. Elles permettent de répondre à des besoins immédiats et spécifiques (évacuer des tensions, apprendre à se détendre, se préparer à une situation, se relier au positif...).

  • Les entraînements dynamiques qui représentent un travail de fond dont l'intention globale est de renforcer l'impact des techniques spécifiques et d'ancrer en soi les bénéfices du travail sophrologique. Cette dynamique peut amener de profonds changements et transformations.

Les exercices de sophrologie sont réalisés en posture assise, debout ou parfois allongée, dans une tenue confortable et peuvent ainsi être expérimentés et répétés facilement et en toute autonomie dans la vie de tous les jours que cela soit chez soi, au travail ou à l'extérieur.

Comment fonctionne la sophrologie ?

Il ne s'agit pas d'expliquer dans les moindres détails tous les mécanismes d'action scientifiques mais de vous donner quelques informations générales car la sophrologie est avant tout une pratique qui se vit et reste une expérience unique pour chacun et donc subjective.

La sophrologie stimule et renforce nos propres ressources internes étroitement liées mais que sont ces fameuses ressources?

                                     Nos ressources corporelles

Notre corps a la capacité naturelle de maintenir ou restaurer son équilibre face à toutes les sollicitations permanentes (extérieures ou intérieures) qu'il reçoit grâce à deux systèmes neurophysiologiques :                  

 

 

 

 

Si le dialogue entre le cerveau et notre corps fonctionne en harmonie, nous retrouvons notre équilibre mais parfois ce n'est pas ou plus le cas et c'est l'accélérateur qui prend le dessus!

Les exercices de sophrologie vont solliciter le frein et permettre un " ralentissement global de notre corps ", contribuer à une meilleure récupération physique et énergétique mais aussi réduire notre activité cérébrale et donc favoriser un apaisement de notre mental.​

  • un qui nous permet d'agir, de penser et de nous adapter et qui fonctionne comme un accélérateur

  • un autre qui nous permet de mettre l'organisme au repos afin de rétablir son état initial et qui fonctionne comme un frein

                                            Nos ressources cérébrales

 

Notre cerveau est plastique et malléable ! Il continue à se modeler, à se modifier et s'adapter aux stimulations de notre environnement tout au long de notre vie, au fur et à mesure que nous apprenons quelque chose de nouveau, de différent ou que nous renforçons un apprentissage.

Les avancées scientifiques sur le fonctionnement de notre cerveau montre qu'effectivement même si nous perdons quelques milliers de neurones par jour, d'autres naissent, se connectent et créent de nouveaux réseaux tandis que d'autres se renforcent.

Beaucoup d'études scientifiques publiées en Neurosciences attestent que les exercices d'attention, de concentration, de visualisation et d'imagination utilisées en sophrologie permettent de nouveaux apprentissages (gérer de manière différente les situations inconfortables, mettre de la distance par rapport à des émotions, des situations difficiles...) et de les renforcer mais aussi procurent un bien être corporel.

Téléphone : 06 11 71 08 80

© Tous droits réservés  -   2019 -   Claire GUYOT   -   Mentions légales